Du processus d'intégration européenne à la recherche du progrès social

Par Emmanuelle Legrand, Arnaud Diemer
Si le marché et la monnaie ont eu un rôle d’impulsion dans la construction sociale, ils ont dans le même temps contribué à appauvrir la notion de progrès social et généré un certain nombre de distorsions. Le progrès social introduit deux concepts connexes : une Europe sociale et un modèle européen de gouvernance économique. La coordination sociale se traduit à la fois par la reconnaissance de véritables champs sociaux (droit et conditions de travail, protection et sécurité sociale, dialogue social et négociation collective), par une distinction des compétences entre l’Union européenne et les Etats membres ainsi que par la prise en compte des modes de régulation et des institutions des différents pays membres.
Voir l'article sur Cairn.info