Espaces de coworking et fablabs des villes petites et moyennes : un rôle de middleground ?

Par Anne-Laure Le Nadant, Clément Marinos
L’article interroge la notion de comme intermédiaire entre l’underground et l’upperground (Cohendet , 2010), appliquée au contexte spécifique des villes petites et moyennes. Nous cherchons à savoir dans quelle mesure le modèle des grounds est pertinent pour ces territoires et s’il permet de révéler le fonctionnement des espaces de travail collaboratifs. Les résultats reposent sur une analyse de cas multiple réalisée à partir d’une enquête par entretiens semi-directifs. Ils montrent certaines particularités qui n’ont pas été mises en évidence par la littérature comme un faible cloisonnement entre acteurs (multi-appartenance communautaire, mobilité interstrate) et un fonctionnement ouvert et transversal des espaces étudiés. En conclusion, les différentes strates dans les villes petites et moyennes semblent plus difficiles à distinguer que dans les métropoles.
Codes JEL : O18, P25, R58
Voir l'article sur Cairn.info