Les fablabs, ateliers au cœur de la ville : les spécificités des lieux d’Afrique francophone

Par Isabelle Liotard
Les fablabs fleurissent depuis quelques années en France et dans le monde et suscitent un intérêt grandissant. Si nombre de travaux ont été conduits sur ces espaces en Europe ou dans les pays développés, peu de recherches ont toutefois été menées sur l’Afrique. Notre objectif est alors de nous interroger sur les spécificités des fablabs d’Afrique francophone objet de notre étude, et d’apporter un premier éclairage sur ces tiers lieux. À l’appui d’une série d’entretiens avec les fabmanagers africains, nous montrons que même si ces espaces ont des traits communs avec leurs homologues du Nord, ils présentent une caractéristique forte d’acculturation du numérique, destinée à des besoins spécifiques, et tournés vers des populations identifiées que sont les jeunes, les artisans et agriculteurs, les femmes. Une lecture croisée des lieux français et africains est également proposée.
Codes JEL : L17, O32, O33
Voir l'article sur Cairn.info