Le prix de l’innovation : capacités des opérateurs et réception des programmes de lutte contre la sédentarité

Par Marina Honta, Frédéric Illivi
Les agents territoriaux de l’administration du ministère des Sports et de celui de la Santé sont chargés de mettre en œuvre le plan « Sport, Santé, Bien-être ». Ciblant les publics éloignés de la pratique et les patients atteints d’affection de longue durée, ces professionnels doivent mobiliser des acteurs locaux afin qu’ils promeuvent de nouveaux services destinés à répondre aux besoins sanitaires non couverts en ce domaine. Les résultats issus de l’enquête menée dans une région française au moyen d’entretiens semi-directifs (87) réalisés auprès des acteurs impliqués dans le déploiement de ce plan de santé publique montrent que cette entreprise consistant à innover n’est en rien évidente. Si l’accord sur les finalités, l’ancrage local et partenarial des projets élaborés et l’existence de règles novatrices en constituent des ressorts indispensables, l’institutionnalisation de l’innovation exige aussi des prestataires qu’ils parviennent à gérer les coûts qu’elle fait émerger.
Codes JEL : I18
Voir l'article sur Cairn.info