Qui fixe la norme ? Le genre dans l’institutionnalisation d’une pratique sportive

Par Renaud Allamano-Kessler, Anne Mione
Dans cette contribution, nous analysons l’institutionnalisation du skateboard au prisme du genre. L’institutionnalisation correspond à l’émergence de règles admises, de figures reconnues et de pratiques généralisées qui définissent l’activité. L’officialisation en tant que sport olympique pour les Jeux de 2020 constitue à nos yeux un résultat emblématique de ce processus et nous le considérons en analysant systématiquement l’émergence et l’institutionnalisation de figures, de lieux et de styles nouveaux. Ce processus est étudié relativement au sexe des pratiquants : nous observons qui crée la norme et quel est l’impact des nouvelles normes sur l’aspect sexué des pratiquants. Une perspective historique longue et l’examen approfondi des sites, blogs, vlogs a permis d’identifier plusieurs phases de mixité ou non-mixité des pratiquants. Nous analysons les vecteurs de cette évolution. Certains sont spontanés, d’autres volontairement conçus pour ramener la diversité. Nous soulignons que la re-féminisation passe par la non-mixité des compétitions.
CODES JEL : M
Voir l'article sur Cairn.info