Innovations sociales spontanées : mécanismes de contrôle émergents dans le crowdfunding

Par Mathieu-Claude Chaboud, Guillaume Biot-Paquerot, Alexandre Pourchet
Cet article a pour objectif de discuter des mécanismes de contrôle en œuvre dans les projets de crowdfunding et des innovations sociales spontanées qui en résultent. Les mécanismes de régulation issus des théories du contrôle semblent ici inopérants du fait de la faible implication financière des communautés de pourvoyeurs de ressources, de leur manque d’accès à l’information pertinente, et de leur atomicité. Ces mécanismes traditionnels sont remplacés par des innovations spontanées en termes de normes, de comportements, et d’institutions sociales émergentes, qui doivent être efficaces tout en garantissant la génération d’un capital social permettant la réussite des projets. Cet article aborde le phénomène de crowdfunding par les concepts issus du courant néo-institutionnaliste étendu au travers en particulier de la notion de travail institutionnel. Cette exploration nous conduit à proposer une grille de lecture de l’action des parties prenantes du crowdfunding au travers du prisme liant capital social et travail institutionnel.
Codes JEL : G39, M14, G21, O16
Voir l'article sur Cairn.info