De la « fièvre innovatrice » à l’exploitation : un exemple d’ambidextrie au sein d’une petite entreprise du secteur de l’outdoor

Par Bénédicte Vignal, Julie Hallé, Bastien Soulé
Cet article vise à rendre compte de l’interdépendance entre les trajectoires d’innovation d’objets sportifs et la dynamique stratégique des petites entreprises (PE) qui les soutiennent. L’état de l’art évoque peu les PE-TPE, alors qu’elles sont identifiées comme performantes en innovation dans le secteur outdoor. Pour ces dernières, la littérature souligne l’importance d’aborder l’innovation en intégrant les dimensions stratégique et opérationnelle. Aussi, cet article s’appuiera sur les apports croisés de l’analyse des réseaux sociotechniques et de la stratégie d’entreprise, au sein de laquelle la dialectique exploitation vs exploration est notamment mobilisée. Un suivi longitudinal d’une PE de l’outdoor a été réalisé via douze entretiens semi-directifs, des observations de terrain et des données secondaires internes et externes. La description de trois objets renvoyant à des périodes distinctes reflète les configurations successives adoptées par la société et le réseau sociotechnique. In fine, l’ambidextrie de l’entreprise est caractérisée. Les résultats montrent l’intérêt du dialogue mutuel entre approche managériale et sociotechnique des innovations.
Codes JEL : O31, Z21
Voir l'article sur Cairn.info