Système National de Recherche et d’Innovation en Afrique : le cas du Cameroun

Par Ludovic Temple, Nadine Machicou Ndzesop, Guillaume Hensel Fongang Fouepe, Michel Ndoumbe Nkeng, Syndhia Mathé
La transition sociodémographique des pays du sud structure les marchés intérieurs et crée des opportunités de croissance économique. En mobilisant le concept de Système National de Recherche et d’Innovation, nous testons en quoi il améliore la connaissance des conditions institutionnelles qui mobilisent les résultats de la recherche dans les processus d’innovation. Une première partie discute de l’adaptation de la notion de Système National d’Innovation aux pays du Sud. Une seconde partie caractérise les conditions historiques d’émergence des institutions de recherche au Cameroun. Une troisième partie analyse en quoi la structure de la production scientifique depuis 1991 répond aux besoins d’innovations du secteur agricole et alimentaire. La quatrième partie explicite les conditions d’utilisation de cette production par les sous-systèmes de l’intermédiation et de l’entrepreneuriat. Les résultats interrogent comment l’usage de la notion de SNRI peut devenir un élément d’orientation des politiques de recherche et d’innovation finalisées par le développement.
Codes JEL : O3, O32, O38, D83, H5
Voir l'article sur Cairn.info