L’innovation frugale peut-elle être disruptive ?

Varia
Par Souhaila Kammoun, Christian Le Bas
Dans cet article, la question traitée consiste à déterminer si l’innovation frugale constitue une innovation disruptive. L’article contribue à la littérature portant sur l’innovation en mettant en relation deux champs quasiment toujours séparés : celui qui traite de l’innovation frugale et celui qui analyse l’innovation disruptive. On part de la définition de Christensen et al. (2015) : la disruption commence non pas quand les innovateurs entrent dans l’industrie sur les marchés délaissés par les insiders, mais au moment où ces nouveaux entrants réussissent à se faire une place sur le territoire des entreprises en place. Nous défendons l’idée que le type d’innovation alimentant la disruption ne peut pas être l’innovation frugale. Les auteurs s’interrogent également sur la place des modèles d’affaires dans le processus de disruption et examinent le contexte et les conditions de possibles disruptions causées par l’innovation frugale (comme écart à la loi générale).
Codes JEL : O1, O14, O33, Q5
Voir l'article sur Cairn.info