Une analyse de la régulation des communs scientifiques à partir des conventions et des imaginaires linguistiques

Par Claude Paraponaris, Anne Rohr
Notre article propose une analyse typologique de la régulation des communs scientifiques à partir de leur activité de codification linguistique. Nous analysons les communs sous l’angle du fonctionnement affiché des communautés animées par leurs membres. Nous interrogeons l’apparente homogénéité des communautés épistémiques qui soutiennent ces communs en opérant une analyse fondée sur les imaginaires linguistiques. Cette interrogation aboutit à une remise en cause de l’homogénéité de la forme « communauté ». Nous procédons, d’une part, au moyen d’une large revue de littérature en sciences sociales, d’autre part, en conduisant une analyse sociolinguistique des énoncés lexicaux issus des autoprésentations de 23 communs. Cette analyse critique aboutit à segmenter l’ensemble des groupes qui élaborent ces communs en deux familles : les communautés au profil stable et régulier et à visée scientifique ou technique, et les collectifs au profil foisonnant et instable et à visée de transformation sociale.
Codes JEL : D83, O32, Z13
Voir l'article sur Cairn.info