Vers un management des tensions de gouvernance publique dans les établissements de santé ?

Une proposition de réponse par l’analyse des proximités
Par Laurent Mériade, Corinne Rochette, Damien Talbot
Des tensions de gouvernance publique (TGP) sont, depuis une vingtaine d’années, particulièrement apparentes dans les établissements de santé français. Mazouz, Tardif (2010) ont proposé un cadre explicatif de ces tensions à quatre niveaux d’analyse qui portent sur les institutions, l’organisation, le cadre de gestion et les outils de gestion. En revanche, ce modèle fournit peu d’explications sur la manière dont ces tensions apparaissent. L’objet de cet article est de combler ce manque en cherchant à identifier les facteurs d’apparition, voire de gestion, des TGP dans les établissements de santé en France. Pour cela, nous mobilisons les travaux de l’École de la Proximité qui reposent sur l’affirmation que plus les acteurs sont proches, plus la probabilité qu’ils interagissent est forte. Nous appliquons ces deux cadres d’analyse au cas d’un Centre de Lutte Contre le Cancer français. Nos premiers résultats suggèrent des pistes de compréhension de l’apparition de ces tensions à partir de proximités propres aux établissements de santé.
Codes JEL : I1, M1
Voir l'article sur Cairn.info