Gouvernance et accompagnement du changement : le cas de la phase expérimentale du Plan Alzheimer du Québec

Par Maxime Guillette, Yves Couturier, Olivier Moreau, Dominique Gagnon, Howard Bergman, Isabelle Vedel
Les écrits scientifiques montrent que l’implantation des politiques visant la transformation des systèmes sociosanitaires est souvent freinée en raison d’une forte centralisation de la gouvernance et d’un manque d’accompagnement du changement. Cet article propose une analyse de l’implantation du Plan Alzheimer du Québec, caractérisé par la décentralisation de responsabilités aux acteurs locaux et par la mise en place d’un important dispositif d’accompagnement du changement. L’analyse découle de huit entretiens réalisés auprès d’acteurs ayant exercé des fonctions aux niveaux national et régional, ainsi que 15 focus groups regroupant des cliniciens et des gestionnaires. Les résultats montrent l’importance de la bonne articulation entre les divers paliers de gouvernance et la nécessité de mettre en place des dispositifs d’accompagnement du changement, dès la phase de conception de l’innovation, afin de favoriser l’équilibre entre l’adaptation des changements aux réalités locales et le respect des principes fondamentaux qui guident la politique.
Codes JEL : I80
Voir l'article sur Cairn.info