Crowdfunding et diasporas : le financement participatif vient-il remettre en cause les acteurs du financement diasporique ?

Par Cécile Fonrouge
Le financement participatif est une nouvelle tendance en finance entrepreneuriale. Les transferts d’argent des migrants et de leurs descendants sont importants. Notre propos est de confronter différentes littératures : celle en sociologie de l’immigration, sur les diasporas digitales et sur la finance entrepreneuriale. Nous avons fait des entrevues avec l’ensemble des acteurs clés français des plateformes diasporiques. Cela a permis de proposer une première description de ce marché avec des typologies des diasporas, les motivations à investir appliquées aux diasporas et les évolutions des motivations des investisseurs diasporiques en raison de l’apparition du crowdfunding. Les principaux constats portent sur l’équilibre entre dimension rationnelle et émotionnelle dans la décision d’investir pour les nouvelles générations de l’immigration, les compétences que les membres des diasporas rendent en retour à leur pays d’origine et la modification de la hiérarchie du financement provoquée par l’accès à des fonds en ligne.
Voir l'article sur Cairn.info