Une culture scientifique en mouvement : évolution des missions et enjeux d’un Centre de Culture Scientifique, Technique et Industrielle – Terre des Sciences – Angers de 1992 à nos jours

Par Benjamin Buisson
À partir des années 1980, la diffusion des savoirs scientifiques s’institutionnalise dans des structures spécialisées, les Centres de Culture Scientifique, Technique et Industrielle (CCSTI). Celui d’Angers, créé en 1992, s’inscrit dans une pratique originale, à la fois traditionnelle et innovante de la Culture Scientifique et Technique (CST). Il s’adapte aux enjeux dominants, comme le territoire et l’innovation, exerçant un rôle moteur dans le développement territorial par la promotion d’une identité locale. D’autre part, il redéfinit progressivement son rapport à l’innovation en l’intégrant comme une dimension consubstantielle à son activité. Il suit parallèlement une évolution plus générale de la relation scientifique-profane : avec l’élévation du niveau d’éducation de la population française, le dialogue science-société entre dans une dimension critique, parfois polémique.
Voir l'article sur Cairn.info