Genre et innovateur frugal : 4 cas de femmes innovatrices

Par Sophia Belghiti-Mahut, Anne-Laurence Lafont, Angélique Rodhain, Florence Rodhain, Leila Temri, Ouidad Yousfi
Combinant ingéniosité, simplicité et jugée responsable d’un point de vue social et environnemental, l’innovation frugale est perçue comme un retour aux sources favorisant la croissance économique. Si les innovateurs frugaux présentent certaines caractéristiques communes aux innovateurs classiques, d’autres leur sont spécifiques comme l’intelligence intuitive ou le fait d’ancrer l’activité localement. Cet article pose la question de la similitude entre le profil de l’innovateur frugal et celui des femmes innovatrices. Ces dernières ne sont à l’origine que de 8 % des entreprises innovantes en France. Si ce fait est en partie attribuable aux stéréotypes de genre, il est probable que les femmes s’autocensurent également. Cet article a pour objectif d’étudier l’esprit frugal sous un prisme genré dans la littérature, ainsi qu’à travers le récit de vie de quatre femmes innovatrices. Cette recherche consiste à proposer que le profil de l’innovateur frugal permettrait à davantage de femmes de se sentir concernées par l’innovation.
Codes JEL : O31, O32
Voir l'article sur Cairn.info