La théorie de l’entrepreneur, son évolution et sa contextualisation

Par Sophie Boutillier, André Tiran
Peu d’économistes ont placé l’entrepreneur au cœur de la dynamique globale du capitalisme, qui est plus importante que l’acteur économique lui-même. Cependant, trois économistes, Cantillon, Say et Schumpeter ont développé une analyse où l’entrepreneur est l’énergie principale du processus d’accumulation capitaliste. Dans leur analyse, l’entrepreneur n’est pas un individu mais une fonction qui représente un lien systémique entre les structures socioéconomiques du capitalisme et les motivations entrepreneuriales (profit, défi, reconnaissance sociale, innovation, etc.), permettant de comprendre leurs décisions, et d’analyser leurs conséquences sur le cycle des affaires. Depuis, d’autres économistes ont actualisé et développé leur œuvre, en fonction des problèmes économiques et sociaux (progrès technique, chômage, emploi…) de leur temps.
Codes JEL : B00
Voir l'article sur Cairn.info