Le « marché augmenté » de l’énergie, des transports et du numérique

Par Jonathan Bainée, Richard Le Goff
Cet article s’intéresse à la dynamique contemporaine de décloisonnement entre les industries de l’énergie, des transports et du « numérique », auparavant organisées en silos. En cela, il s’inscrit dans le prolongement des travaux portant sur les objets connectés, l’Internet des objets et les « big data », mais s’en distingue en proposant une interprétation originale en termes de « stratégie de marché augmenté ». Elle se saisit comme une stratégie visant à étendre les frontières d’un marché, grâce à la mise en réseau d’industries mobilisant concomitamment un même soubassement immatériel (connaissances, informations…) ou physique (infrastructure, technologie…), à différents niveaux de la chaîne de la valeur. L’ambition de cet article est double. Il s’agit, d’une part, de contribuer à l’analyse exploratoire de telles stratégies, de les caractériser, d’en identifier les déterminants et d’en illustrer les expressions contemporaines. Il s’agit, d’autre part, d’évaluer la portée théorique de nos concepts et de les positionner dans le champ de la convergence industrielle.
Codes JEL : L11, L16, L22, L25, L62, L90
Voir l'article sur Cairn.info