Théorie de la dominance économique et flux intra- et inter-territoriaux de connaissances technologiques

Par Didier Lebert
Cet article a pour objectif d’appréhender les flux intra- et interterritoriaux de connaissances technologiques par le biais de la théorie de la dominance économique. Des indicateurs structuraux de dépendance, d’interdépendance et d’autarcie territoriale ainsi que de centralité de cohésion sont présentés et appliqués à la base de données de citations de brevets tenue à jour par le NBER pour le marché américain des technologies. L’approche duale est également envisagée : celle des relations structurales entre technologies, qui permet de localiser les sources de l’innovation technologique sur ce marché.
Codes JEL : O32, R11
Voir l'article sur Cairn.info