Une approche transactionnelle des démarches d’élaboration participative d’indicateurs sociétaux. La méthode du Conseil de l’Europe

Par Michel Renault
Cet article est consacré aux démarches innovantes en matière d’association des citoyens à la production d’indicateurs alternatifs. Il est fondé sur une expérimentation de la méthodologie proposée par le Conseil de l’Europe qui a pour objet d’élaborer des indicateurs de bien-être de façon participative afin de mieux qualifier le progrès sociétal. L’article propose une mise en forme analytique de cette démarche, et plus généralement des démarches visant à associer les citoyens à la mise en nombre de la réalité. Cette grille de lecture, que l’on peut qualifier de transactionnelle, est fondée sur le pragmatisme américain issu notamment des travaux de J. Dewey. Une telle approche invite à prêter attention aux processus communicationnels qui sous-tendent la formation des valeurs et amène à reconsidérer la nature des données utilisées pour appréhender le bien-être et pour élaborer des indicateurs. L’article met également l’accent sur les phénomènes de structuration qui peuvent affecter les processus participatifs.
Codes JEL : A13, B41, B52, I31, Z13
Voir l'article sur Cairn.info