Modélisation dynamique des systèmes de coûts (MDSC) : un système de représentation des valeurs adapté à l’essor de l’économie de la fonctionnalité pour la transition écologique

Par Clément Morlat
Si les relations entre organisation sociale, capacités biophysiques et création de valeur ajoutée peuvent être appréhendées séparément lors d’une évaluation ciblée des performances de l’économie, elles doivent être analysées conjointement lorsque l’enjeu est la transition écologique. Toute autre approche impliquerait de négliger les fonctions socio-organisationnelles de création de valeur, et les fonctions de support social et économique exercées par les systèmes naturels. Dans une perspective pratique de soutenabilité, une économie de la fonctionnalité peut contribuer à la maintenance de ces différentes fonctions. Cette économie permet une prise en compte intégrée de liens indirects et peu tangibles entre production de valeur économique, pressions sur l’environnement et société. Elle induit la nécessité d’autres échelles, cadres et temporalités d’évaluation. La méthodologie MDSC permet de représenter les flux d’informations et de capitaux entre une opération micro-économique et les productions conjointes de valeurs sociales, économiques et environnementales à l’échelle des territoires dans lesquelles elle s’inscrit.
Codes JEL : O35
Voir l'article sur Cairn.info