Business angels et performance des entreprises : une analyse empirique sur données françaises

Par Nadine Levratto, Luc Tessier
Les recherches sur la contribution des Business Angels (BA) à la croissance de l’économie sont encore récentes et relativement peu diffusées, en France notamment. Afin de comparer la dynamique d’entreprises adossées à des BA à des entreprises qui ne le sont pas, nous proposons une méthode d’analyse empirique consistant à estimer des modèles multivariés permettant de rendre compte de l’influence de l’intervention des BA sur différents indicateurs de structure de l’entreprise. Notre analyse repose sur une base de données unique composée de 300 sociétés françaises financées par des investisseurs providentiels. Les résultats obtenus permettent de rendre compte de l’influence de l’intervention d’un BA sur les trajectoires des entreprises. Celle-ci exerce un effet contrasté sur la croissance de l’effectif et un effet quasi nul sur le chiffre d’affaires mais favorise visiblement la réalisation d’investissements productifs. Ces résultats sont robustes dans la mesure où ils ne dépendent pas de l’échantillon contrefactuel retenu. Ils demeurent également valides sous différentes spécifications des modèles obtenues grâce à l’introduction de diverses variables expliquées.
Codes JEL : L25, L26, M13
Voir l'article sur Cairn.info