Crowdsourcing et développement d’un écosysteme d’affaires : une étude de cas

Par Eric Schenk, Claude Guittard
Le crowdsourcing (CS) permet l’accès à des connaissances externes à l’entreprise, et il peut être un moyen pertinent pour faciliter les processus d’innovation. Dans le paradigme de l’innovation ouverte (Chesbrough, 2003), l’innovation résulte d’un couplage entre processus outside-in et inside-out qui mobilise l’entreprise et ses partenaires. L’innovation peut être appréhendée dans une logique d’écosystèmes d’affaires (ESA). Dans cet article, nous cherchons à travers une étude de cas, à montrer comment le CS peut servir à développer un ESA. En mobilisant la littérature portant sur le CS, les ESA et la théorie C-K, nous soulignons la convergence entre certaines conditions de succès du CS et les facteurs d’évolution d’un ESA : l’ouverture et la modularité. Dans le cas étudié, le CS contribue à la phase amont du développement d’un ESA à travers l’exploration de concepts nouveaux.
Codes JEL : L80, 031, O32
Voir l'article sur Cairn.info