L’innovation à l’épreuve des délocalisations : le cas de l’industrie textile en France

Par Dalila Messaoudi
Les mutations économiques de la société française ont fortement modifié les rapports entre villes et industries. Les transferts de production ont profondément bouleversé le paysage industriel français. En tant qu’industrie emblématique de l’effondrement des effectifs industriels et particulièrement touchée par les délocalisations d’activités, le textile invite à une analyse spécifique. Très concurrencée sur les produits basiques en provenance des pays à bas salaires, l’industrie textile française tente d’accentuer ses efforts de recherche-développement et de qualité. Elle se positionne de plus en plus sur des créneaux difficilement accessibles et mieux valorisés. Seuls ceux-ci sont susceptibles de tirer profit de l’ouverture des marchés émergents, le réel enjeu étant moins de réduire les coûts à tout prix que d’exister dans la durée.
Codes JEL : L6, L60
Voir l'article sur Cairn.info