FabLab et extension de la forme réseau : vers une nouvelle dynamique industrielle ?

Par Paul Bouvier-Patron
Du point de vue de la théorie de la firme, analytiquement et pratiquement, le tournant managérial des années 1980, consacrant la forme Réseau de Firmes, peut donner lieu à une virtualisation des échanges via Internet et/ou d’autres NTIC : la forme Virtuelle. Au-delà, la création-fabrication est rendue possible désormais par les Technologies Numériques comme le laisse supposer le dispositif expérimental FabLab. Or, la forme Réseau de Firmes coordonnant des compétences complémentaires s’avère idoine pour solliciter et valoriser ce nouvel appendice potentiel qu’est le FabLab, soit comme espace de création intra-organisationnel, soit comme espace professionnel de prototypage rapide dans le cadre inter-organisationnel. Cette nouvelle combinaison originale intégrant le FabLab dans le Réseau de Firmes en diminuant le coût de conception et d’innovation est, potentiellement, la source envisageable d’une nouvelle dynamique industrielle.
Codes JEL : D20, L10, L20, M10, O30
Voir l'article sur Cairn.info