Les tableaux de bord sur données massives, pour un nouveau management de l’innovation ?

Par Jean-Sébastien Vayre
Avec le développement des Technologies de l’Information et de la Communication (TIC) au sein des sphères du marché et de l’organisation, les consommateurs et les travailleurs sont conduits à produire de très nombreuses traces d’usages (cf. les big data) permettant de renseigner leurs activités de consommation et de fabrication. Compte tenu que ce que nous appelons les Tableaux de Bord sur Données Massives (TBDM) ont précisément pour fonction d’améliorer et de faciliter l’exploration des traces d’usages, nous proposons dans cet article de nous appuyer sur une enquête qualitative dans le but de traiter le questionnement suivant : dans quelle mesure les TBDM contribuent-ils à améliorer les processus d’innovation au sein de l’organisation ? Si les TBDM favorisent les processus d’innovation incrémentale au sein de l’entreprise, en tant qu’outils de management de l’innovation, il est néanmoins possible de questionner leur apport dans le cadre de processus d’innovation de rupture.
Codes JEL : A14, O13, M15
Voir l'article sur Cairn.info