Le développement d'une logistique durable dans la filière vitivinicole bourguignonne ? Identification des stratégies et pratiques

Par Corinne Tanguy, Michel Martin
L’objectif de cet article est d’analyser si les entreprises de la filière vitivinicole bourguignonne promeuvent une logistique durable et comment elles la mettent en œuvre. La population étudiée est constituée de trois types d’acteurs (viticulteurs, coopératives, négociants). Nous avons pu regrouper les entreprises en deux classes afin de dégager les tendances principales en matière de stratégies logistiques durables. La première classe regroupe des entreprises qui mènent des stratégies logistiques plus élaborées alors que la seconde concerne des entreprises de plus petite taille et qui accordent une importance secondaire aux questions de logistique. Cependant nous montrons que d’autres éléments que la taille concourent à une plus grande prise en compte des enjeux liés au développement durable. Ainsi de petites entreprises qui ont délégué certaines fonctions hors de leur cœur d’activité à des prestataires logistiques avec lesquels elles ont une véritable relation de proximité, qui ont réussi à nouer des partenariats durables avec les parties prenantes et notamment les clients ou ayant développé des innovations comme la mutualisation de la logistique ou le recours à des transporteurs par lots, peuvent également s’avérer performantes d’un point de vue logistique durable et de performance économique (réduction des coûts).
Codes JEL : Q56, L66, Q52, R410
Voir l'article sur Cairn.info