Éditorial

Par Bernard Guesnier
La stratégie de Lisbonne, concoctée en 2000 par les pays européens, avait pour finalité de faire de l’Europe en une décennie l’économie de la connaissance compétitive. Cet objectif ambitieux supposait un certain nombre de conditions à réaliser, notamment d’atteindre en 2010 une croissance de 3 % et aussi de mobiliser des moyens financiers importants – à savoir 3 % du PIB de chaque pays à investir en...
Voir l'article sur Cairn.info