Renégociation des contrats de défense : le rôle des aspects informels

Par Jean-Michel Oudot
En complément de l’occurrence de risques durant la phase d’exécution, les modifications substantielles des conditions initialement envisagées doivent reposer sur des règles bilatérales, multilatérales, écrites ou non. L’analyse d’une base de données de contrats d’armement en France tend à mettre en avant l’importance majeure des aspects informels dans l’explication de leurs conditions d’exécution.
Codes JEL : D86, H57, K23, L14, L64
Voir l'article sur Cairn.info