Le casse-tête économique des dépenses militaires

Le cas des États-Unis
Par Geneviève Schméder
La première partie de l’article présente les deux principales approches, libérale et keynésienne, de la question de savoir si, en temps de paix, les dépenses militaires sont bonnes ou mauvaises pour l’économie, question à laquelle la multiplicité et la complexité des relations entre défense et croissance interdisent d’apporter une réponse univoque. La deuxième partie examine le cas des États-Unis où, pendant des décennies, les deux partis se succédant au pouvoir ont fait du keynésianisme militaire un pilier des politiques publiques et de l’économie nationale. Cette politique est cependant de moins en moins soutenable.
Codes JEL : E32, E62, H56, N
Voir l'article sur Cairn.info