Éditorial

Par Joël Thomas Ravix
Le luxe a toujours attiré et fasciné. Souvent synonyme de réussite sociale, le luxe est également condamné pour sa futilité et ses excès. La chose n’est pas nouvelle puisque, dans son Dictionnaire philosophique, Voltaire écrivait déjà : « On a déclamé contre le luxe depuis deux mille ans, en vers et en prose, et on l’a toujours aimé ». Marqueur de différenciation sociale par excellence, le luxe marie...
Voir l'article sur Cairn.info