Pour une approche innovante du financement relationnel en PME

Par Nathalie Gardès, Karim Machat
L’objet de cette recherche, à travers une étude qualitative dyadique (entretiens auprès de directeurs de groupes bancaires et de dirigeants de PME), est d’identifier le rôle de la capacité de négociation de la PME dans sa relation bancaire de financement. Dans une situation de crise des modes classiques, essentiellement quantitatifs, d’appréciation du risque bancaire, nous souhaitons démontrer qu’en favorisant l’établissement d’un mode de financement innovant dit « relationnel », le dirigeant de PME peut renforcer son expérience d’interaction et consolider sa capacité de négociation. L’engagement relationnel du dirigeant de la PME, tout comme l’évaluation de sa capacité de négociation deviennent alors, pour le banquier, un vecteur d’appréciation du risque de défaillance de son client.
JEL Codes : M00, G32
Voir l'article sur Cairn.info