L'innovation sociale, une notion aux usages pluriels : Quels enjeux et défis pour l'analyse ?

Par Nadine Richez-Battesti, Francesca Petrella, Delphine Vallade
L’ampleur de la crise actuelle favorise un regain d’intérêt pour l’innovation supposée à l’origine d’un nouveau régime de croissance. Dans ce contexte l’innovation sociale apparaît comme la nouvelle solution, susceptible de favoriser non seulement la croissance, mais une forme de partage de ses fruits plus équitable, voire de redéfinir les politiques sociales. Elle est souvent présentée comme une façon de combiner l’aspiration au changement (une avancée vers une nouvelle modernité) et une forme de garantie d’équité et de justice sociale qui s’appuierait sur la créativité des acteurs et en particulier des acteurs privés. Mais sa définition reste encore floue et elle fait l’objet d’usages pluriels. Nous présentons les trois principales conceptions de l’innovation sociale qui coexistent aujourd’hui, puis nous identifions trois questionnements dominants : la nature de l’innovation, le sens et le périmètre de la dimension « sociale » de l’innovation, et enfin, les caractéristiques de l’entrepreneuriat (individuel ou collectif), en lien avec la forme de gouvernance et celle de la participation d’une pluralité de parties prenantes.
Codes JEL : A13, A14
Voir l'article sur Cairn.info