Repenser la valeur économique pour concevoir d'autres modes de développement

Par Jacques Perrin
Les catastrophes écologiques, la croissance des inégalités sociales provoquées par le mode de développement initié par les pays industrialisés nous obligent à essayer de concevoir d’autres modes de développement. Pour cela il nous faut repenser le système de références qui a servi à concevoir notre mode actuel de développement. Ce dernier s’inscrivant dans la pensée néo-classique a été construit notamment sur l’idée que la valeur des biens et des services est égale à leur prix et que la richesse d’un pays, d’un territoire est égale à la valeur monétaire de ce qu’il produit ou de ce qu’il peut acquérir. Pour arrêter de croire qu’on est plus riche en consommant plus il faut remettre la valeur économique au centre de la recherche en sciences économiques. C’est en remettant en avant la différenciation entre valeur et valeur d’échange qu’il est possible de mieux comprendre la différence entre développement et croissance d’un pays, d’un territoire donné. L’objectif de cet article est de suggérer des orientations de recherche sur ce que devrait être la valeur économique pour prendre en compte les défis écologiques et sociaux de ce début de millénaire.
Codes JEL : O40, D46, O40, E13, Q01, I30
Voir l'article sur Cairn.info