Comment gouverner un « espace européen de la recherche » et des « chercheurs-entrepreneurs » ?

Le recours au management comme technologie politique
Par Isabelle Bruno
Dans le cadre de la stratégie de Lisbonne (2000-2010), le projet d’un « espace européen de la recherche » (EER) a été conçu sur le modèle d’un marché censé offrir un environnement compétitif à ses acteurs, les « chercheurs-entrepreneurs ». Loin d’exclure les pouvoirs publics de ce chantier, les promoteurs de l’EER ont produit un discours normatif et prescriptif sur la meilleure façon d’aménager et de piloter les « systèmes nationaux d’innovation », recommandant l’usage du savoir-faire managérial pour optimiser leurs performances organisationnelles. Cet article se propose ainsi de dégager les règles gestionnaires de cet art de gouverner telles qu’elles sont exposées dans la documentation programmatique de l’EER produite tout au long de la dernière décennie. Autrement dit, elle entend examiner la technologie politique qui préside à la coordination des politiques scientifiques aux échelons européen, national et régional.
Codes JEL : D7, D8, E61, F15, F21, F42, F5, G38, H1, H5, H7, H83, I23, I28, L5, M1, O3, P1
Voir l'article sur Cairn.info