Dynamique des territoires, agglomération et localisation des firmes

Par Denis Carré, Nadine Levratto
Parmi de très nombreux indicateurs de performance des territoires et des firmes en contexte, ce texte exploite les possibilités d’évaluation des performances régionales offertes par la mise en application de l’analyse « structurelle-résiduelle ». Cette méthode qui mesure « l’effet régional » au regard de la dynamique d’ensemble permet de préciser la position économique d’un territoire au regard d’une tendance générale. Lorsqu’il est décliné au niveau des différentes activités, cet effet régional revient à analyser les dynamiques particulières des firmes selon leur localisation. Nous appliquons cette méthode à l’explication des causes des variations de l’emploi au sein des régions françaises entre 2000 et 2008. Cet exercice nous permet de mettre en évidence, d’une part le caractère contingent des mécanismes d’agglomération et, d’autre part, le rôle de la demande locale sur les comportements localisés des entreprises.
Codes JEL : D24, R11, R12
Voir l'article sur Cairn.info