Les systèmes de travail soutenable, une composante souvent négligée mais fondamentale du développement durable

Par Giusto Barisi
Au niveau de l’entreprise, un système de travail soutenable « reproduit et développe toutes les ressources, les composantes qu’il utilise ». Dans la dernière décennie, en France l’attention des pouvoirs publics, des médias, des dirigeants a été davantage focalisée sur les politiques, réglementations, certifications visant à préserver l’environnement et à reconstituer les équilibres écologiques. Dans les grandes entreprises, les stratégies de préservation des ressources naturelles ont évolué et ont été intégrées dans les politiques d’entreprise à des niveaux différents (pas d’intégration, politiques polyfonctionnelles, intégration dans les politiques générales et RSE). Mais une composante fondamentale, la prévention des risques professionnels, a moins avancé que les autres. C’est seulement depuis 2009, avec la mise en exergue des dommages provoqués par la négligence des risques psychosociaux, qu’un large débat s’est développé au niveau national, dont les issues concrètes sont encore recherchées.
Codes JEL : K31, J01, J81
Voir l'article sur Cairn.info