Aux origines de l'entrepreneuriat social. Les affaires selon Jean-Baptiste André Godin (1817-1888)

Par Sophie Boutillier
L’entrepreneur social est depuis le début des années 1990 un acteur fondamental de l’économie capitaliste. Mais, qu’est-ce qu’un entrepreneur social ? La question fait débat. Le consensus est inexistant. L’entrepreneur est-il social parce qu’il crée une activité non lucrative ? Dans ces conditions, comment peut-il survivre dans une économie concurrentielle ? L’entrepreneur est-il social parce qu’il finance, grâce aux profits de son entreprise, des activités sociales ? Les questions sont multiples. Pour illustrer nos propos, nous avons pris l’exemple d’un entrepreneur français du XIXe siècle : Jean-Baptiste André Godin (1817-1888) qui innove à la fois sur les plans technique et social. Il invente un nouvel appareil de chauffage et fait fortune et crée un « familistère » en s’inspirant des idées de Charles Fourier. Les ouvriers (qui le souhaitent) sont logés dans le familistère, mais bénéficient également de soins médicaux gratuits, les enfants sont scolarisés dans l’entreprise. Le calcul économique de Godin est rationnel car son entreprise est plus rentable que ses concurrentes. Pendant plusieurs décennies, le familistère fut leader de son marché. La question fondamentale devient alors : l’entrepreneur social est-il paternaliste ?
Codes JEL : P12, 013, N83
Voir l'article sur Cairn.info