Vers un nouvel idéaltype organisationnel : une application de la méthode wébérienne aux start-up actuelles

Par Chrystelle Gaujard
Dans la littérature, trois types d’organisation ont pu être capturés. Le début de 21e siècle a, semble-t-il été bouleversé par un nouveau cycle technologique – pris au sens schumpétérien – impliquant alors l’émergence d’un nouveau type. Comment saisir cette réalité en mouvement ? A quoi ressemble ce nouveau type ? Cet article propose d’avoir recours à la construction d’un idéaltype et présente les premiers résultats issus de l’expérience des start-up actuelles, en tant que champ d’exploration.
Classification JEL : L2, M13
Voir l'article sur Cairn.info