L'organisation contre le capitalisme

Le déclin de l'entreprise chez Schumpeter
Par Fabrice Dannequin
Schumpeter constate, comme bien d’autres économistes, l’avènement du « big business » vers la fin du 19e, début du 20e siècle. Cette transformation menace les institutions existantes et le moteur essentiel du changement : le couple innovation/entrepreneur. La société anonyme constitue ainsi un terreau propice au socialisme en favorisant le déclin de ce qu’on pourrait appeler aujourd’hui « l’esprit d’entreprise ». L’article étudie ces transformations après avoir recomposé la théorie de la firme de Schumpeter et explicité le vocabulaire de l’Autrichien. Ainsi, dans ses travaux l’entreprise ne désigne pas le lieu de production mais l’innovation, l’entrepreneur non pas le chef d’entreprise, mais l’acteur économique qui innove, bref qui entreprend.
Classification JEL : B25
Voir l'article sur Cairn.info