Innovation et efficacité de protection des technologies des entreprises d'ingénierie métallurgique

Par Laurent Muller
L’innovation est partant la technologie est un atout fondamental dans le déploiement des pouvoirs sur les marchés métallurgiques à tel point qu’on peut la considérer comme un actif stratégique et concurrentiel. Notre analyse pratique concerne les entreprises d’ingénierie métallurgique qui se positionnent au sein de leur marché du côté de l’offre, vendant notamment les technologies permettant à leurs clients de produire de la fonte et qui interviennent ainsi en tant qu’acteurs du côté de la demande. D’un point de vue économique, une telle « vente » de technologies entraîne les meilleures opportunités si elle est réalisée au moyen de transferts de technologies, sous forme de brevets et de contrats de licence. Cependant, les enjeux spécifiques de la protection des technologies font néanmoins que les entreprises d’ingénierie métallurgique renoncent pour la plupart à cette forme de transfert et vendent leurs technologies plutôt à travers des diffusions de technologies, c’est-à-dire en vendant non pas la technologie sous forme de transfert de propriété intellectuelle autonome mais sous forme intégrée dans un produit, livré directement au client.
JEL L14, O32, L24.
Voir l'article sur Cairn.info