Coordination productive et enjeux concurrentiels au sein d'une industrie modulaire : l'exemple d'Airbus

Par Nicolas Mouchnino, Olivier Sautel
Dans une structure de type modulaire, la coordination entre les producteurs de modules est le plus souvent assurée par une firme-leader, qui joue le rôle d’architecte. Une firme peut-elle réussir en se cantonnant exclusivement à ce rôle de coordination des modules, sans contribuer à la production ?
La réussite d’une firme passe par un double objectif d’efficacité productive et de domination concurrentielle. En s’appuyant sur le cas d’Airbus, nous montrerons qu’une telle stratégie pure d’architecte peut réussir sur le plan technologique. En revanche, la firme se trouve fragilisée au niveau concurrentiel. Il faut donc envisager des stratégies complémentaires, comme le réalise Airbus avec la production d’un module critique et le maintien en interne de certaines compétences.
JEL L22, L23, L93, D23, O33.
Voir l'article sur Cairn.info