Economie et développement.

Sujets épistémologiques de John Kenneth Galbraith
Par Eric Thosun Mandrara
Les analyses épistémologiques soutenant les démonstrations de John Kenneth Galbraith dans Le Nouvel Etat Industriel, sans nier l’importance de la spécialisation, font constater la nécessité de décloisonner la science économique, de remonter à la surface, afin d’observer les faits dans leurs relations complètes. Cette démarche conduit à percer la dominance cachée d’une théorie classique et à revenir aux débats économiques les plus importants, qui sont ceux ayant opposé Adam Smith et les Mercantilistes, centrés sur la représentation essentielle de l’économie marchande. L’économie réelle est à la fois mercantiliste et anarchique. Les décideurs ont dans la pensée le contraire de cette réalité : les créations mo-nétaires massives, mal gérées, conduisent à tous les maux économiques qui tou-chent essentiellement les parties faibles de la société.
Voir l'article sur Cairn.info