D'un capitalisme managérial... à l'autre

Par Pascal Petit
J.K. Galbraith décrit dans son ouvrage The New Industrial State (1974) une forme précise de capitalisme managérial, soulignant le rôle de la grande entreprise et de ses dirigeants dans la coordination des mécanismes marchands qui soutinrent la croissance des trente glorieuses. Ce schéma a été largement remis en causes dans la période récente par l’internationalisation des grandes entreprises et la montée de critères purement financiers dans leur gestion. Mais loin d’être une fatalité cette dérive résulte pour partie de celle qui saisit, sans opposition réelle, une partie opportuniste de ces classes « managériales ».
Voir l'article sur Cairn.info