Une approche du travail par l'analyse des modes de coordination des actifs humains

Par Aurélie Benoit
L’organisation du travail est analysée par le biais des modes de coordination des actifs humains. Cette coordination suppose une hétérogénéité des actifs, qui d’un point de vue théorique sont appréhendés au regard de leur généricité ou de leur spécificité. Ce papier vise à enrichir cette approche en lui adjoignant la notion de transférabilité. Ce concept tente d’apporter un éclairage théorique sur les nouvelles règles organisationnelles en considérant la firme sous une double dimension : allocative et créative.
Voir l'article sur Cairn.info