Réduction du temps de travail et conditions de vie au travail. Une comparaison industrie/services à partir de deux enquêtes sectorielles par questionnaire

Par Colette Franciosi, Erwan Jaffrès
Dans deux enquêtes par questionnaire menées l’une auprès de salariés d’une activité de service (les banques et assurances) l’autre auprès d’activités de type industriel (les industries papetières et graphiques et la presse quotidienne régionale), les salariés des services notent plus fréquemment que la réduction du temps de travail s’est accompagnée d’une dégradation de leurs conditions de travail et qu’ils en sont moins satisfaits. Outre une articulation sans doute différente, selon les activités, entre temps de travail et conditions de travail, cette appréciation différenciée s’explique en partie dans les modalités de flexibilité qui opposent des salariés dans les services soumis à des arbitrages individuels sous forme de polyvalence et de travail gratuit à des salariés dans l’industrie encore un peu protégés par des normes collectives et négociées.
Voir l'article sur Cairn.info