Recherche et défense, vers un nouveau partenariat ?

Par Renaud Bellais
La fin de la guerre froide a entraîné le délitement de la relation créée entre la science et la défense après la deuxième guerre mondiale. Les financements pour la recherche-développement de défense se sont taris au cours des années 1990. Les besoins en innovations et technologies des forces armées ont certes changé par rapport à la seconde moitié du XXème siècle, mais ils restent néanmoins importants pour faire face aux menaces potentielles et missions nouvelles. Un nouveau partenariat entre la défense et la science serait-il alors la solution pour conjuguer maîtrise des dépenses militaires et maintien de l'Europe à la pointe du progrès scientifique et technique ? Les évolutions récentes dans les relations entre État et marché ouvrent-elles la voie à de nouvelles formes de concrétisation de l'effort scientifique et technologique ?
Voir l'article sur Cairn.info