Sur les raisons du non-emploi des femmes isolées en France

Par Alain Trannoy
Les femmes isolées, entendues comme les femmes qui se déclarent sans conjoint, connaissent un taux de non-emploi – définit comme la somme de la non-activité et du chômage – de 27% en 1997 selon les données fournies par l’enquête Emploi. Ce taux est supérieur de 5% à celui des hommes isolés et inférieur de 2% à celui des femmes en couple. Il importe de mieux appréhender les raisons d’une telle...
Voir l'article sur Cairn.info