L'allocation parentale d'éducation en France et en Allemagne : un instrument au service d'une meilleure conciliation entre travail et famille ?

Par Anne Salles
Avec l’extension en France de l’allocation parentale d’éducation aux mères de 2 enfants en 1994, leur taux d’activité a fortement diminué, passant de 74% à 56% 3 ans plus tard. Si cette évolution n’a pas manqué de surprendre, tant il est vrai que les femmes, en France comme en Allemagne, soulignent qu’elles souhaitent dans leur grande majorité travailler en dehors de toutes considérations financières,...
Voir l'article sur Cairn.info