Innovation financière et investissement.

Le cas de la titrisation
Par Rogério Sobreira
L’innovation financière peut être perçue comme un procédé par lequel les banques ou les intermédiaires financiers, de manière régulière, (i) cherchent à augmenter leurs profits, (ii) réduisent les risques liés à l’intermédiation financière, (iii) contournent les contraintes imposées par les autorités financières en matière de prêts, et (iv) affrontent la concurrence des autres intermédiaires financiers.A...
Voir l'article sur Cairn.info