Ville durable et transports : automobile, environnement et comportements individuels

Par Philippe Vrain
Le monde est entré dans l'ère de l'urbain ; d'ici une trentaine d'années, les trois quarts de la population mondiale habiteront dans des villes. Cette expansion urbaine n'est pas maîtrisée et se réalise, dans les pays en développement, au prix de graves conséquences socio-économiques et environnementales. Elle s'opère selon les principes d'aménagement de la ville occidentale qui se sont imposés au reste du monde comme la référence du développement urbain. Une stratégie de développement durable de la ville implique la remise en question radicale d'un tel modèle, fondé sur un considérable gaspillage de ressources. L'article en aborde une composante essentielle : les politiques suivies en matière de transports. Ce point est traité dans le contexte européen, sous l'angle de la "dépendance automobile" et des questions environnementales qui y sont liées, tant du point de vue local que global. Il est mis principalement l'accent sur les deux thèmes de la consommation énergétique et de l'émission de gaz à effet de serre. Les comportements psychosociologiques des individus sont confrontés aux données objectives de la situation. Le décalage croissant entre les aspects subjectifs et objectifs conduit à s'interroger sur le plan philosophique et à se référer, notamment à une problématique de la responsabilité
Voir l'article sur Cairn.info